Primeurs 2018

Un très beau millésime en cours d’élevage … et comme le dit si bien Jacques Dupont du journal Le Point : « Ce qui, autrefois, pouvait apparaître comme un handicap – des rouges avec un peu plus d’acidité que chez les voisins cités plus haut – est devenu un atout majeur. Et cela s’est vérifié puissance deux lors de notre dégustation. De la fraîcheur, des arômes préservés, du fruit comme sur un étalage de primeurs quand fraise et framboise sont triomphantes et des tanins toniques. »